8 musiciens

Création: 3 mars 2004, MusiMars 2004: Concert 2, Salle Pollack — Pavillon Strathcona — Université McGill, Montréal (Québec)

1. contact, baby; 3. on outset; 5.isn’t it gran(d) et 7. post hoc.

Dans iNTERtECTURE, Rogers explore différents types d’intertextualité et d’influences en faisant presque continuellement référence à de la musique existante. Certaines références prennent la forme de citations directes alors que d’autres sont plus subtiles. «La pièce, écrit Rogers, est inspirée de la remarquable découverte d’un mystérieux document préhistorique:

À l’automne 2001, on découvrait un manuscrit ancien lors d’une excavation à la villa Romano-British à Woodchester. Le manuscrit était enfoui entre deux dalles de pierre plate dans le sol humide sous la salle principale de la villa. Le plancher de la salle était une imposante mosaïque représentant le héros grec Orphée. C’est au cours du processus de sa restauration que le manuscrit a été découvert.

Nombreux sont ceux qui croient que ce manuscrit (parmi les rares qui l’ont vu) constitue un exemple de notation musicale inconnue jusqu’ici. Si l’authenticité en est établie, il s’agirait du plus ancien manuscrit de musique jamais découvert. Une datation au carbone effectuée en 2002 fait remonter le manuscrit à environ 1780 avant J.-C.

Un exemplaire du manuscrit m’est parvenu au moment où j’étais à la Robertson-Helm Institute of Art and Architecture à Simcoe en Ontario. L’équipe archéologique qui a découvert le manuscrit m’a demandé de traduire l’ancienne notation dans notre forme actuelle de notation musicale, et c’est iNTERtECTURE qui en est ressortie. Il m’incombait de décider de l’instrumentation et de l’intitulé et sa structure vise à faciliter la compréhension de l’essence de cette musique ancienne.

Stephen Rogers

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.