Au printemps 2004, Peter Schubert m’a proposé de composer une œuvre pour l’ensemble vocal Viva Voce dont il est le directeur artistique. Elle devait être créée lors d’un concert consacré aux musiques écrites spécialement pour les princes de la Renaissance. C’est à Nathalie Mamias, écrivaine et amie, que j’ai demandé un texte qui inscrirait d’emblée mon travail dans cette perspective. Elle m’a livré un poème en prose résumant, avec une virtuosité teintée d’humour, l’essentiel du célébrissime ouvrage de Machiavel, Le Prince.

Tout en privilégiant une approche traditionnelle de l’écriture pour voix, je me suis permis de faire appel à quelques effets comme des «trous» dans la texture créés par l’insertion de syllabes chuchotées ou parlées, ou encore une coloration discrète de certains phonèmes obtenue par la vocalisation des voyelles i-o-u parallèlement au chant.

Commande du Conseil des Arts du Canada, pour l’ensemble vocal Viva Voce

Isabelle Panneton [ii-07]

Exécution