piano et orchestre

Dans cette œuvre pour piano et orchestre, j’ai cherché des façons de repenser la relation entre le soliste et l’orchestre. Plusieurs des traits élaborés de la partie de solo typique d’un concerto pour piano brillent par leur absence. Ces éléments sont plutôt fournis par l’orchestre, alors que le piano, le plus souvent, ponctue les passages les plus fondamentaux et les plus importants. En d’autres termes, la partie de solo est la cheville ouvrière de l’ensemble de la texture.

  • Partition disponible auprès de CMC National (bureau à Toronto).
  • Enregistrement: disponible au bureau de la SMCQ