2 harpes, piano, 2 percussions et 3 violoncelles

Création: 28 mars 1971, Concert 36, Salle Claude-Champagne — Université de Montréal, Montréal (Québec)

Serge Garant composa Offrande III en 1971 pour un ensemble inusité. L’œuvre exploite un vaste réseau de proportions tirées du thème de l’Offrande musicale de Bach. Le compositeur précise: «Dans Offrande I, Bach était abondamment cité; il l’était peu dans Offrande II et ne l’est pas du tout ici. Par contre, un son autour duquel gravitent tous les événements de l’œuvre, remplit ici une véritable fonction thématique: le si bémol, seul son absent du thème original, qui en emploie onze. C’est cette absence même qui m’a fasciné, poursuit le compositeur, et de plus en plus depuis Offrande I. Cette citation par défaut est encore une façon de témoigner de mon admiration pour ce sommet de l’esprit humain qu’est l’Offrande musicale.» Dans Offrande III, macro et microstructures obéissent rigoureusement aux séries de proportions, encore que celles-ci puissent s’appliquer très librement – selon les séquences – soit à des événements et des champs harmoniques, soit à différents paramètres: hauteurs, registres, durées, intensités, tempi. La symétrie de l’instrumentation et la rigueur formelle en font une œuvre classique. «Cependant, poursuit Garant, Offrande III me semble avant tout une œuvre expressive: je l’ai écrite en tout cas dans cet esprit. J’ai voulu que la matière y chante. Et c’est ainsi que je souhaite qu’on l’écoute.»

Exécutions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.