clarinette, cor, violon, violoncelle et piano

Smaller Knives est une interprétation extrême du ritardando. Le tempo ralentit de façon interminable et exponentielle pour créer un cadre dans lequel la musique habituelle ne peut pas survivre; le tempo ralentit à tel point que la note suivante ne sera jamais entendue. Heureusement, ce ritardando sans fin est à la fois créateur et destructeur parce que l’intervalle entre les notes n’est pas (de façon générale) vide. Dans Smaller Knives, un passage musical prolongé révèle une «vie intérieure» imaginaire, de la même façon qu’un tableau vu de très près peut révéler une multitude de détails. Malgré l’orientation parfois à sens unique de l’«effet de zoom», la métaphore de grossissement inspire une diversité d’effets à la pièce (panorama, estompage, focalisation, etc.). Sous d’autres aspects, le processus est aussi suggestif, évoquant les idées d’exploration, de progrès, de structure hiéarchique et de cycles d’anéantissement et de renaissance.

Exécution