6 improvisateurs

Création: 24 février 2007, Montréal / Nouvelles Musiques 2007: Spatio Lumino, Société des arts technologiques, Montréal (Québec)

Conçu à partir d’une idée originale de Michel F. Côté, Spatio lumino allie musique improvisée et musique écrite en utilisant l’éclairage comme «interface». C’est pour ainsi dire la lumière ici qui fait office de partition. Grâce à ce concept original, deux démarches créatives, en apparence opposées, cohabitent en un seul et même événement. Grâce à un code de couleurs et d’intensités préétabli, les compositeurs ont conçu, dans sa forme et son déroulement, une œuvre à l’intérieur de laquelle les musiciens improvisateurs donneront libre cours à l’expression de leur créativité. À l’auditeur de tenter de percer les mystères de ce code ou de tout simplement se laisser entraîner dans les méandres générés par la rencontre ainsi provoquée des univers musicaux propres à chacun des improvisateurs qui ont bien voulu ici se prêter au jeu.

Espace sonores illimités [ii-07]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.