Œuvre intégrale/parente: Seven Spheres

Les musiciens étant placés autour du périmètre de l’espace scénique, le premier mouvement met en lumière l’interaction spatiale plus ou moins coordonnée de sept voix indépendantes. Lorsque la pièce est jouée en public, la stratification des voix cherche à créer chez l’auditeur l’impression des dimensions spatiales de profondeur et de distance, et ce, selon une perspective variable dépendant de la distance relative entre l’auditeur et l’(es) interprète(s). Bien entendu, un enregistrement se limite forcément à une perspective unique et fixe.