Œuvre intégrale/parente: Seven Spheres

Tout comme les deuxième et quatrième mouvements, le sixième est basé sur un motif unique; il s’agit ici de diverses formulations d’une gamme ascendante de douze sons, couvrant l’intervalle d’une septième majeure. Le motif est répété sans cesse par chaque voix, toujours au même niveau de transposition, mais chaque répétition entraîne un changement de vitesse. La présence simultanée du motif à des vitesses différentes et variables crée ainsi un collage de tempi. Quant à la forme, le mouvement se divise symétriquement en cinq collages, chacun exploitant une combinaison instrumentale nouvelle. Entre ces sections, ainsi qu’à la fin du mouvement, on entend, telle une codetta, un unisson rythmique dont la vitesse est la même chaque fois. Les quatre premiers unissons présentent chacun une paire de voix différente, l’unisson final contient les huit voix.