12 boîtes à musique

Les douze mélodies sur les signes du zodiac datent de 1974-1975 et elles ont d’abord été jouées par les boîtes à musique de Musik im Bauch/Musique dans le ventre (1975), un théâtre musical pour sextuor de percussions. On les retrouve aussi dans Sirius (1975-1977). Elles forment à elles seules une œuvre autonome, conçue pour être jouée par diverses combinaisons vocales et instrumentales. Des textes écrits par le compositeur accompagnent chaque mélodie. Ce sont ces textes qui sont chantés dans les versions vocales et ils sont alors supportés par une gestuelle issue d’Inori (1973-1974), Chaque mélodie est centrée sur une note de la gamme chromatique et possède un tempo particulier issu de l’échelle chromatique des tempi caractéristique du compositeur. Lorsque l’œuvre est jouée en entier, il convient de commencer par le signe du zodiac correspondant à la journée du concert. Les douze mélodies doivent alors être exécutées au moins trois fois, avec diverses variations, pour conclure avec la répétition de la mélodie initiale.

Marie-Hélène Breault [x-08]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.