Œuvre intégrale/parente: Seven Spheres

Pour le troisième mouvement, l’ensemble se divise en trois sections: le violon seul (l’instrument principal de ce mouvement); la clarinette, la clarinette basse, la trompette, le violoncelle et le piano; et la percussion. Dans la majeure partie du mouvement, la percussion crée un fond sonore atmosphérique, dans un tempo indépendant. Le premier plan se joue du contraste de mouvements entre le lyrisme du violon et les interjections continuelles du reste de l’ensemble. L’effet général se décrit peut-être mieux par une analogie visuelle, par exemple, en imaginant le déroulement relativement lent d’un paysage observé par la fenêtre d’un train en marche, et la façon dont le mouvement que l’on perçoit en relation avec ce paysage peut être brusquement interrompu par la sensation frappante qui résulte de la présence inattendue de structures beaucoup plus proches de la fenêtre.