Jouer l’extrait audio

quatuor à cordes et traitement

Commande: Quatuor Molinari

Création: 16 mai 2008, Quatuor MolinariMusique française, Chapelle historique du Bon-Pasteur, Montréal (Québec)

D’une fenêtre solitaire, je vois vingt fenêtres qui me retournent mon regard, chacune donnant sur vingt autres fenêtres à l’infini. Une fenêtre est un cadre confiné, mais qui s’ouvre sur l’inconnu et nous donne accès à lui. Elle nous suggère la possibilité autant que l’impossibilité d’un accès au monde de l’imaginaire. Une fenêtre implique un dedans et un dehors, une personne qui regarde et une personne qui est vue, un intérieur et un extérieur, deux perspectives d’un endroit unique dans le temps. La métaphore de la fenêtre comme le portail et l’œil, comme une fenêtre (de l’âme), comme un télescope aussi bien qu’un microscope avec lequel on enquête et scrute le monde autour et à l’intérieur de nous, a été employée à plusieurs reprises dans la littérature, la photographie, le cinéma et la philosophie. C’est bien sûr fondamentalement une métaphore visuelle. Pourtant, étendre cette métaphore à l’écoute, à l’oreille comme fenêtre peut être intrigant et fécond surtout dans le contexte d’une recherche de nouveaux mondes sonores et de nouvelles façons d’entendre. Les fenêtres ouvertes par les extensions et les transformations spectrales et temporelles du traitement audionumérique nous amènent à de nouvelles perspectives d’écoute: «l’être à l’écoute» et «l’écoute au-delà». Les fenêtres acoustiques s’ouvrent pour révéler des formes et des couleurs sonores déjà imaginées et qui maintenant se manifestent. Twenty Windows a été composée à Londres (RU) où ma fenêtre s’est ouverte sur vingt autres fenêtres pleines du grouillement de la vie et de mondes inconnus. Twenty Windows est une commande du Quatuor Molinari.

Laurie Radford

Exécution