support 7.1 canaux

Création: 15 avril 2011, Inner Soundscapes Festival, Pitman Recital Hall — Catlett Music Center — University of Oklahoma, Norman (Oklahoma, ÉU)

Pulau Dewata dont le titre signifie en indonésien «île des Dieux,» est une œuvre-hommage au peuple merveilleux qu’est le peuple balinais. Toute la pièce n’est qu’une mélodie dont Ie langage rythmique est quelques fois tiré de la rythmique balinaise. Un hommage avec des souvenirs de cette île. La fin de l’œuvre est en fait une citation exacte du «panjit prana», danse d’offrande du Legong. J’ai voulu une œuvre simple: monochrome, une pièce courte et surtout pleine de joie, alternant les mélodies seules — «intervalisées» — et les mélodies complémentaires à la façon des Balinais. C’est une musique d’enfant…» — Claude Vivier

Composée «Pour ensemble de claviers ou même tout autre ensemble d’instruments», j’ai voulu néanmoins «orchestrer» les nombreuses sections de l’œuvre, par différentes présentations des phrases qui jouent surtout sur les registres, les contrastes de dynamiques et le dialogue et cela malgré la sonorité homogène du piano. Car Vivier — consciemment ou non — et afin d’animer cette musique, oblige tout arrangeur à l’analyser en profondeur pour trouver des solutions élégantes en usant d’imagination — d’ailleurs, en réalisant cet arrangement, j’entendais le rire moqueur et inimitable de Claude:-)) Vivier nous dit également: «C’est une musique d’enfant»; et cela explique la finale de mon arrangement… — Denis Gougeon (septembre 2013)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.