quatuor à cordes

Commande: Quatuor Molinari, avec l’aide du CALQ

J’ai voulu représenter, métaphoriquement, les trois fonctions vitales: la respiration, la circulation et la conscience. Les deux premiers mouvements sont conçus comme des «images sonores» de la respiration (premier mouvement) et de la circulation (deuxième mouvement). Le troisième mouvement (conscience) est plus complexe; il y est question de la conscience des interprètes et du compositeur dans l’histoire de la musique. D’abord et avant tout, on y «entend» ma conscience d’être en train d’écrire un quatuor à cordes et ma conscience d’être moi-même, une conscience teintée d’interrogations sur mon identité (véritable).

[i-12]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.