Music for Pieces of Wood a les mêmes racines que Clapping music: elle relève d’un simple désir de faire de la musique à partir des instruments les plus simples. J’avais choisi les claves, ou plutôt les cylindres de bois dur qui nous ont servi dans ce cas, en raison de leurs hauteurs particulières (la, si, do dièse, ré dièse et un autre ré dièse à l’octave supérieure) et de la résonance de leur timbre. Ce morceau est l’un des plus bruyants que je n’ai jamais composés, mais n’a recours à aucune forme d’amplification. Sa structure rythmique repose entièrement sur le processus consistant à «bâtir» un rythme par la substitution de battements aux pauses, et comporte trois sections, chacune avec un motif de longueur différente de plus en plus bref: 6/4, 4 /4, 3/4.

Steve Reich, Écrits et entretiens sur la musique, Christian Bourgois, 1991 [iii-13]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.