2 voix et 6 musiciens

La ballade Per tropo fede talor se perigola (Trop aimer amène parfois à se perdre) est une des trente-sept œuvres du Codex Rossi — une collection de manuscrits musicaux du XIVe siècle tenant son nom du collectionneur Giovan Francesco de Rossi. Considéré comme la première source de la musique italienne du XIVe siècle, il est un objet de fascination parmi les musicologues. Karen Young, qui en a fait un enregistrement, précise d’ailleurs: «L’ornementation donne l’impression d’un vol d’oiseau, la mélodie est pure et passionnée.»

[v-16]

Exécution