Jouer l’extrait audio

flûte

Commande: Geneviève Savoie

La composition est en hommage au livre Le Dialogue du Silence de Itsuo Tsuda, le philosphe du Ki. Tout au long de sa vie, Tsuda a enseigné une approche du Ki en développant une école de la respiration. Sa philosophie ramène entre autres à la conscience et la confiance que, derrière tout cycle, il y a une immuabilité. C’est ce long chemin vers la confiance que j’ai voulu exprimer. La musique de Dialogue du silence s’inspire musicalement d’une forme d’improvisation arabe qui s’appelle le taqasim. Le taqasim est une improvisation mais elle est régie par des règles dictées par le mode utilisé. Dans la musique arabe, on a répertorié environ 280 modes. Chaque mode porte son nom, un sentiment qu’il évoque, ses notes fortes, ses notes faibles. Chaque mode apporte aussi ses ornements et ses notes de départ et de fin. Le taqasim, qui se traduit par division du temps, donne une grande importance au silence. Dans le morceau, les silences ponctuent les phrases. Ils servent de transition, d’écho à la phrase qui précède, de cadence ou de point d’attaque pour le début d’une phrase. La longueur des silences est laissée à la discrétion de l’interprète, d’où Le Dialogue du silence.

Exécutions