danseur et accordéons robotisés

Le spectacle Èbe est le fruit d’une collaboration entre Sarah Bronsard (chorégraphe) et Patrick Saint-Denis (art audio et robotique). La pièce s’articule autour d’un chœur d’accordéons-robots et du flamenco. Personnages à part entière, les accordéons-robots évoquent une présence humaine et questionnent une certaine évolution de la représentation du corps. Disposés de manière à évoquer une sorte de poumon extra-humain, leur présence multiplie les parallèles entre corps de chair et de métal.

Èbe est né aussi du désir de mettre en scène des phénomènes qui nous dépassent et nous orientent au-delà de nos questionnements individuels. La pièce s’intéresse aux marées dont la fluctuation évoque une immense respiration. L’interprète synchronise ses mouvements aux instruments pour examiner la dimension communicative du souffle. Une question métaphorique émerge: qu’est-il révélé lorsque la marée se retire?

[xi-18]

Exécution

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.