Accident (Tombeau de Grisey) (2004)

John Rea

deux clarinettes, cor, trompette, trombone, percussions, piano, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse

Commande: Festival MNM — Société Radio-Canada (SRC), Festival Présences — Radio France

Création: 6 mars 2005, Montréal / Nouvelles Musiques 2005: Ensemble Court-circuit (concert 1), Salle Pollack — Université McGill (Montréal, Québec)

Dans l’antiquité, un accident (accidentia) jouissait d’une signification tout autre de celle qu’on comprend aujourd’hui puisque le concept en dépendait de la substance (substantia), une notion métaphysique qui, à son tour, était une manifestation de l’essence (essentia). Et les grands penseurs aristotéliciens reconnurent neuf accidents: quantité, action, qualité, temps (quand), lieu (où), relation, disposition (arrangement de parties), passion, et habits. Bien que ce schéma lexique ait servi afin de classer les choses animées, il élucide davantage selon moi la nature de la musique en tant que son incarnation parfaite — la matière est à la forme ce qu’est la substance (matériau) à l’accident.

Disposée à travers trois actions, Happé, Effondré et Défiguré, mon œuvre a été écrite à l’intention de l’Ensemble Court-circuit, grâce à une commande conjointement octroyée par Radio-Canada et Radio France. La dernière action, Défiguré, désigne la mort prématurée de Gérard Grisey (1946-1998) provoquée par un accident cérébral (anévrisme). Des allusions à la musique funèbre au troisième acte de Tristan ainsi qu’à la très influente composition de Grisey, Partiels, se retrouvent unies dans cet hommage.

L’œuvre a été créée à Paris, le 2 février 2005, dans la cadre de l’édition 2005 des festivals Présences et Montréal/Nouvelles Musiques.

John Rea [x-15]

Exécutions