quatuor à cordes et orchestre

Oro est une danse nationale des Balkans. On la reconnaît au cercle que forment les danseurs qui se tiennent par la main. Oro possède des caractéristiques locales: différents tempi, différents modes, rythmes, couleurs. La variation est si grande d’une région à l’autre qu’on trouve même des oros sans mélodie, où le mouvement devient l’unique paramètre, rythmé par les sauts synchronisés des danseurs.

Ma pièce pour quatuor à cordes et orchestre s’inspire de ces danses, sans toutefois aller jusqu’à la citation. Elle comporte trois mouvements qui s’enchaînent sans interruption: modéré-lent-vif. D’un mouvement à l’autre, le quatuor se dégage de l’orchestre ou s’y fond, comme ces danseurs qui montrent d’abord leur talent pour ensuite inviter les autres à les suivre. J’ai avant tout cherché à rendre compte des modes, des rythmes et de l’esprit des différents types d’oros. Ma fascination vient de l’élégance et de la joie que dégagent la musique et les danseurs, du synchronisme parfait qui unifie l’aspect visuel et l’ouïe.

Oro a été composé en 2001 pour l’Orchestre symphonique de Montréal avec l’aide du Conseil des Arts du Canada.

Page oeuvre@22413 générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.