L’aventure a commencé au printemps 1997 au Conseil québécois de la musique, lorsque la Table sectorielle des «musiques d’aujourd’hui» a décidé de souligner l’arrivée du troisième millénaire par un «événement festif» de grande envergure réunissant tout le milieu de la musique au Québec. L’objectif était de faire connaître un secteur de la culture extraordinairement fertile, celui de la création musicale. Plusieurs réunions ont eu lieu pour élaborer le projet et l’on cherchait une cohérence artistique à l’événement…

Méga-projet musical pour souligner le troisième millénaire, La symphonie du millénaire se veut une grande fête de la musique réunissant les forces vives du milieu en un immense spectacle musical. Une œuvre collective, conçue spécialement pour l’événement, sera commandée à 19 compositeurs d’ici. Cette œuvre musicale aura comme fil conducteur, les sonorités des cloches et des carillons d’une douzaine d’églises de Montréal. Cet ambitieux projet est prévu pour le samedi 3 juin de l’an 2000.

La Symphonie du millénaire, dans sa version actuelle, est conçue par Walter Boudreau, assisté par Denys Bouliane et soutenue par plusieurs organismes musicaux montréalais, le Centre de musique canadienne et le Conseil québécois de la musique.

Le site choisi est celui de l’Oratoire St-Joseph, lieu hautement symbolique qui constitue indéniablement l’un des sites les plus remarquables du patrimoine montréalais. Les différents ensembles musicaux seront placés sur une douzaine de scènes réparties sur le site. Parmi les éléments mobiles, nous retrouverons quelques camions de pompiers et une fanfare en mouvement. Au point culminant de l’œuvre, les groupes musicaux dont l’OSM, dans un immense tintamarre, mêlant le son des instruments, des sirènes, des percussions et des cloches, aux voix du public, entonneront à l’unisson l’hymne grégorien Veni Creator.

Les sons de plusieurs clochers de l’Île de Montréal seront entendus tout au long de l’œuvre.

La Symphonie du millénaire constitue un événement d’envergure catalyseur tant par l’ambitieux projet de création commune que par le projet de diffusion de cette œuvre qui culminera avec un grand tutti final sur le site de l’Oratoire Saint-Joseph. Cet événement constituera une manifestation spectaculaire de la vitalité, de la diversité et de la richesse du milieu musical à Montréal.

Objectifs du projet

  1. Permettre à un nouveau public, beaucoup plus large que l’habituel public de la musique de création, de découvrir les compositeurs et leur travail par l’intermédiaire d’un projet «populaire» par sa forme mais au contenu hautement contemporain. L’alliance d’un lieu «extra musical classique» et d’une œuvre commune de compositeurs dits «sérieux» constitue une initiative novatrice;
  2. Donner au milieu l’occasion d’une visibilité exceptionnelle grâce au caractère de l’événement;
  3. Créer un événement d’envergure dont les implications de coordination et de production dépassent les intérêts individuels pour répondre à un besoin commun.
  4. Marquer l’an 2000 par un projet révélateur de l’esprit d’entreprise des organismes musicaux montréalais et de la capacité du milieu de s’organiser pour réaliser un tel projet.

Composer au présent!

La SMCQ vit au rythme effervescent de la création musicale depuis maintenant près de cinquante ans. Avec ses concerts réguliers, sa Série hommage, son Festival international et ses activités jeunesse, elle est à la fois une tribune pour les compositeurs d’aujourd’hui et une fenêtre ouverte sur la création pour tous.

Page symph@description générée à Montréal par litk 0.600 le lundi 14 avril 2014. Conception et mise à jour: DIM.