piano préparé

Hammerklavier XVII est le résultat d’une commande du festival de musique contempo-raine Eclat de Stuttgart, qui avait demandé à Moritz Eggert, en 2003, de composer une musique pour un film du cinéaste expérimental allemand Jochen Kuhn. Le choix de Eggert s’est arrêté sur Der Höllenfranz (Hellish Franz), seul film muet du cinéaste, conçu d’ailleurs comme les traditionnels films muets en noir et blanc bien que réalisé dans les années 1980. Le compositeur souligne par ailleurs le caractère particulier du film qui, par le peu de moyens employés et le jeu parfois absurde des acteurs, rappelle non sans humour certains vieux mélodrames.

Eggert affirme avoir remplacé la musique originale du film par une performance qui s’inspire du phénomène de la participation du public tel qu’observé dans le film culte The Rocky Horror Picture Show, et du bruitage des films muets, qui consiste à produire des sons à la «Mickey Mouse». La forme de l’œuvre musicale est calquée sur l’œuvre visuelle: le compositeur utilise des gestes et sons liés étroitement aux images du film. Dans le cas d’interprétations à l’étranger, le pianiste est chargé de traduire à haute voix les quelques titres du film.

Moritz Eggert, 2006 [traduction française: N Pascal, ii-07]

Exécution